“L’or gris à portée de main,  les bâtiments existants comme autant de mines à exploiter”

 

Notre CONCEPT est d’optimiser le projet de construction de bâtiment de nos clients en valorisant les matériaux de déconstruction par un réemploi efficient et design.

 

Notre MISSION est d’accompagner les maîtres d’ouvrage dès la phase diagnostic et jusqu’à la livraison, pour inscrire pleinement leurs projets dans l’économie circulaire, en utilisant des matériaux de réemploi et des procédés constructifs innovants.

 

Notre OBJECTIF est de réduire l’empreinte environnementale du projet de construction par l’innovation et donner à nos clients une rentabilité immédiate.

Nous intervenons dans l’acte de construire suivant plusieurs types de missions:


DIAG – Diagnostic Ressources

Un diagnostic Ressources en plus du diagnostic déchets réglementaire.

Nous analysons tous les éléments constitutifs du bâtiment existant (structure, enveloppe, second œuvre, équipements techniques, aménagements extérieurs).

Nous livrons un rapport qui recense l’ensemble des matériaux, matériels et équipements à fort potentiel et proposons des premières pistes de réutilisation ou de réemploi.


FAISA Etude de Faisabilité

Nous développons, pour chaque gisement identifié dans le diagnostic, différentes solutions de réemploi et de réutilisation en veillant à ce qu’elles répondent aux objectifs suivants :

économique : prix réemploi/réutilisation < évacuation + prix neuf

technique : procédés de mise en oeuvre innovants adaptés au programme.

logistique : étude des flux des matériaux et de leur stockage éventuel depuis leur dépose jusqu’à leur re-mise en oeuvre après valorisation.

En option et selon les projets, nous sommes capables de proposer une étude de faisabilité structurelle. Celle-ci permettra notamment de définir la capacité portante de l’existant dans l’optique d’un réemploi structurel optimisé.


AMO – Mission d’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage

Cette mission globale se compose de trois phases successives

1- DIAG
Selon les conclusions du diagnostic et les souhaits du maître d’ouvrage, nous proposons d’aller plus loin avec une étude de faisabilité.

2- FAISA
L’étude de faisabilité donne au maître d’ouvrage tous les éléments décisionnels lui permettant de valider le déploiement d’une mission complète sur tout ou partie des solutions avancées.

3- PROJET
Accompagnement technique tout au long du projet, dans le but de garantir la mise en oeuvre des solutions de réutilisation et/ou de réemploi validées par le maître d’ouvrage lors de la faisabilité.

/ Consultation de la maîtrise d’oeuvre:
– Assistance dans l’établissement du dossier de consultation de façon à  intégrer les objectifs de réemploi.

/ ESQ à DCE:
– Collaboration avec l’ensemble des acteurs du projet retenus et notamment l’équipe de maîtrise d’oeuvre dans le but d’établir les prescriptions et descriptions des procédés de mise en oeuvre liés au réemploi.
– Gestion de l’ensemble des mises au point techniques et définition des  éventuels avis techniques à obtenir pour le projet.
– Étude des sujets liés à la logistique et au stockage.

/ ACT: Analyse technique et économique des offres d’entreprises, pour le volet Réemploi.

/ TVX: Suivi des travaux liés au réemploi, et vérification de la bonne mise en œuvre des prescriptions, jusqu’à la réception.


MOE – Conseil au sein de l’équipe de maîtrise d’oeuvre

A l’issue des phases préliminaires DIAG et FAISA, nous sélectionnons les solutions de réutilisation et/ou de réemploi en fonction des attentes formulées par le maître d’ouvrage, et selon le volontarisme de l’équipe de maîtrise d’oeuvre.

La phase projet est ensuite développée par nos soins en lien avec le reste de l’équipe de maîtrise d’oeuvre.

/ ESQ à DCE:
– Etablissement des prescriptions et description des procédés de mise en oeuvre liés au réemploi.
– Gestion de l’ensemble des mises au point techniques et définition des  éventuels avis techniques à obtenir pour le projet.
– Étude des sujets liés à la logistique et au stockage.

/ ACT: Analyse technique et économique des offres d’entreprises, pour le volet Réemploi.

/ TVX: Suivi des travaux liés au réemploi, et vérification de la bonne mise en œuvre des prescriptions, jusqu’à la réception.

Notre EQUIPE est résolument technique.

Son expérience et ses compétences pluridisciplinaires lui permettent de collaborer avec tous les acteurs du projet.

Le design et l’esthétique  comme vecteur de sens constituent également son ADN.

 

Mathieu PARADAS ARROYO
Ingénieur Génie Civil et Bâtiment – ENPC

Mathieu a une expérience de plus de 10 ans dans le bâtiment. Après une expérience de 5 ans dans le secteur de la mode, il a travaillé 9 ans comme directeur technique à la SIEMP (Maitrise d’Ouvrage de Logement Social). Responsable d’une équipe de 10 personnes, une de ses principales missions était de définir et mettre en oeuvre le Plan Stratégique de Patrimoine (12 000 logements) en intégrant notamment des objectifs énergétiques ambitieux (Plan Climat de la Ville de Paris).
Réalisations : environ 15 millions d’euros de travaux mis en oeuvre par an (opérations de réhabilitation allant de 20 à plus de 400 logements / de 1 à 20 millions d’euros de travaux) / 2500 logements réhabilités.

pour en savoir plus:  profil linkedin Mathieu

 

Aymeric MEUNIER                                                                          
Ingénieur Génie Civil – ENISE

Aymeric à une expérience de 14 ans dans la maitrise d’oeuvre en bâtiment. Il a été chef de projet TCE, mais surtout ingénieur structure. Il était précédemment directeur adjoint du pole structure chez TERRELL (bureau

d’ingénierie Structures, CET, et Façades). Il a été récemment en charge de projets complexes tels que des Immeubles de Grande Hauteur, (Opale, 25000m2, en suisse; Silex 2, 30500m2, à Lyon), des réhabilitations lourdes (Hotel Cheval Blanc de la Samaritaine, 17000m2, Paris; Grand Central, 30000m2 à la gare St lazare, Paris) ou des projets à l’architecture innovante (Fondation Luma, 16000m2, à Arles; Pushed Slab, bâtiment pont, 19000m2 à Paris).

pour en savoir plus:  profil linkedin Aymeric

Pourquoi créer R-USE?

” En tant qu’ingénieur structure, j’ai toujours optimisé la matière au service du projet architectural.
L’optimisation de projets de réhabilitation lourde nous a souvent poussé, pour des raisons de simplicité, à démolir massivement et évacuer des flux importants de matériaux parfois très nobles.
Cette sensation de gâchis m’a motivé à créer R-USE et à concentrer mon énergie pour que la construction en consomme moins, notamment en optimisant la durée de vie des matériaux qui ont un fort potentiel de réemploi, plutôt que d’extraire, produire, et transporter de nouveaux matériaux.
Avec Mathieu, notre ambition est de démontrer que réemployer, en plus d’être foncièrement écologique et bienveillant pour l’économie locale, apporte un gain à notre client, et ne déprécie pas la qualité du projet, au contraire cela donne un supplément de sens à celui-ci.”
 

–  Aymeric –

 

“Bien que travaillant pour un bailleur social, j’avais le sentiment que mon action n’était pas encore assez utile. Comme maître d’ouvrage, j’étais notamment frustré de ne pas réussir à agir davantage pour la préservation de la planète et j’ai été acteur/spectateur de gâchis invraisemblables.
Le volontarisme sur ce sujet ne manque pas chez mes anciens confrères mais « écologie » est souvent synonyme de « plus cher » et « plus de temps à consacrer » ; précisément ce dont les maitres d’ouvrage ne disposent pas dans un contexte où le champ de contraintes réglementaires est toujours plus important et les objectifs budgétaires toujours plus tendus. Le réemploi de matériaux offre une réponse efficiente à l’ensemble de ces contraintes et enjeux.
J’ai souhaité créer R-USE avec Aymeric afin d’adresser un service clé en main permettant à nos clients d’inscrire leurs projets de construction dans une démarche d’économie circulaire vertueuse, par le réemploi.”  

–  Mathieu –