À PROPOS

 

logo

R-USE est une société de conseil et d’ingénierie en réemploi de matériaux de construction et design circulaire.

Notre ambition est de créer des solutions d’économie circulaire sur les opérations de bâtiment. 

Les chantiers de déconstruction représentent des gisements de ressources pour les nouvelles opérations de construction. 

Ainsi nous orientons les travaux de déconstruction vers un démontage plutôt qu’une démolition afin de permettre l’extraction adaptée des ressources et nous cadrons la valorisation des éléments déconstruits vers les filières de réemploi et recyclage

Nous poussons l’intégration des procédés constructifs bas carbone, frugaux et réversibles dans la conception architecturale et technique des nouveaux projets de réhabilitation ou neuf. 

Enfin lorsque nous nous heurtons à l’inexistence de solutions constructives, nous développons nous même le design et le prototypage en vue de valider la faisabilité et d’organiser une nouvelle filière de fourniture de matériau ou procédé constructif bas carbone et circulaire.

Avant d’être un déchet, c’est une ressource bas carbone pour le bâtiment.

/ A l’origine de R-USE

En octobre 2017, Aymeric Meunier ancien Maître d’œuvre, et Mathieu Paradas Arroyo ancien Maître d’ouvrage public ont décidé de quitter leurs emplois respectifs en vue d’associer leurs expériences de gestion de projet et d’expertise technique

/ Aymeric

“En tant qu’ingénieur structure, j’ai toujours optimisé la matière au service du projet architectural.
L’optimisation de projets de réhabilitation lourde nous a souvent poussé, pour des raisons de simplicité, à démolir massivement et évacuer des flux importants de matériaux parfois très nobles.
Cette sensation de gâchis m’a motivé à créer R-USE et à concentrer mon énergie pour que la construction en consomme moins, notamment en optimisant la durée de vie des matériaux qui ont un fort potentiel de réemploi, plutôt que d’extraire, produire, et transporter de nouveaux matériaux.
Avec Mathieu, notre ambition est de démontrer que réemployer, en plus d’être foncièrement écologique et bienveillant pour l’économie locale, apporte un gain à notre client, et ne déprécie pas la qualité du projet, au contraire cela donne un supplément de sens à celui-ci.”

/ Mathieu

Bien que travaillant pour un bailleur social, j’avais le sentiment que mon action n’était pas encore assez utile. Comme maître d’ouvrage, j’étais notamment frustré de ne pas réussir à agir davantage pour la préservation de la planète et j’ai été acteur/spectateur de gâchis invraisemblables.

Le volontarisme sur ce sujet ne manque pas chez mes anciens confrères mais « écologie » est souvent synonyme de « plus cher » et « plus de temps à consacrer » ; précisément ce dont les maitres d’ouvrage ne disposent pas dans un contexte où le champ de contraintes réglementaires est toujours plus important et les objectifs budgétaires toujours plus tendus. Le réemploi de matériaux offre une réponse efficiente à l’ensemble de ces contraintes et enjeux.

J’ai souhaité créer R-USE avec Aymeric afin d’adresser un service clé en main permettant à nos clients d’inscrire leurs projets de construction dans une démarche d’économie circulaire vertueuse, par le réemploi.

EQUIPE

Mathieu PARADAS ARROYO

Ingénieur Génie Civil et Bâtiment – ENPC in. Après une expérience de 5 ans dans le secteur de la mode, Mathieu a travaillé 9 ans comme directeur technique à la SIEMP (Maitrise d’Ouvrage de Logement Social). Responsable d’une équipe de 10 personnes, une de ses principales missions était de définir et mettre en œuvre le Plan Stratégique de Patrimoine (12 000 logements) en intégrant notamment des objectifs énergétiques ambitieux (Plan Climat de la Ville de Paris). Réalisations : environ 15 millions d’euros de travaux mis en œuvre par an (opérations de réhabilitation allant de 20 à plus de 400 logements / de 1 à 20 millions d’euros de travaux) / 2500 logements réhabilités.

Aymeric MEUNIER

Ingénieur Génie Civil – ENISE in. Aymeric à une expérience de 14 ans dans la maitrise d’oeuvre en bâtiment. Il a été chef de projet TCE, mais surtout ingénieur structure. Il était précédemment directeur adjoint du pole structure chez TERRELL (bureau d’ingénierie Structures, CET, et Façades). Il a été notamment en charge de projets complexes tels que des Immeubles de Grande Hauteur, (Opale, 25000m2, en suisse; Silex 2, 30500m2, à Lyon), des réhabilitations lourdes (Hotel Cheval Blanc de la Samaritaine, 17000m2, Paris; Grand Central, 30000m2 à la gare St lazare, Paris) ou des projets à l’architecture innovante (Fondation Luma, 16000m2, à Arles; Pushed Slab, bâtiment pont, 19000m2 à Paris).

Ils travaillent ou ont travaillé pour R-USE :

Caroline Mercier

Clémence Bondon

Jérome Espitalier

Hannah Hofte

Mathieu Carré

Historique

2017 – Les gisements

 

Notre premier chantier a été la reconnaissance des gisements de matériaux déconstruits, afin d’appréhender le type de ressources exploitables, leur récurrence, et la méthode de dépose habituellement réalisée. 

Nous nous sommes rapprochés des déconstructeurs pour connaître leur processus de travaux et aujourd’hui nous travaillons avec eux pour adapter leur pratique en vue du réemploi.


 

2018 – Le diagnostic

Nos premières missions ont consistées à fournir les diagnostics ressources où nous  réalisons l’inventaire détaillé des éléments déconstruits qui ont un potentiel de réemploi.

Dès le début nous avons essayé de réunir les compétences d’un expert en déchet afin de réaliser un diagnostic global « Déchets + ressources ». Bruno Lefauconnier, fondateur et directeur de la société Ecodiage est notre partenaire privilégié. Avec lui nous maîtrisons l’ensemble des issues à donner aux matériaux déconstruits d’un projet, le réemploi en priorité, mais également le recyclage maîtrisé (lien direct avec un industriel valoriste), avant d’avoir recours à des filières plus classiques comme les centres de tri.

Nous avons également pu proposer la mission de diagnostic global des matériaux existants en incluant le diagnostic structure dans notre offre. Ce dernier présente l’avantage de cerner le potentiel de conservation de l’existant, et les propriétés mécaniques résiduelles des éléments structurels en vue de leur réemploi.


 

2019 – L’ingénierie du réemploi

Accompagner les projets en tant qu’expert réemploi débute par la sensibilisation de l’ensemble des acteurs de l’acte de construire. Que ce soit en phase concours, conception ou chantier, nous avons constaté que notre premier travail dans nos missions d’AMO Réemploi était la sensibilisation de l’ensemble des acteurs du projet. Nous intervenons depuis dans des écoles d’architecture, ingénieurs et pour des organismes de formation sur le sujet de l’économie circulaire et du réemploi.

En nous appuyant sur nos métiers précédents, nous avons pu mettre en place une gestion du “projet de réemploi” collaborative avec les architectes, bureaux d’études techniques, économistes, bureaux de contrôle et surtout les AMO Environnement.

La filière du réemploi étant toujours au stade du balbutiement, nous avons vite compris que pour certaines solutions de réemploi, il fallait tout inventer car les acteurs n’existent pas encore.

Ainsi R-USE a cofondé avec WAO et REMAKE le collectif Re-store dans l’optique de réaliser des expérimentations sur le réemploi et de proposer des solutions clés en main de conception/réalisation.


 

2020 – R&D et Design Circulaire

Nous avons commencé à réaliser du design expérimental avec les “makers” de re-store, à partir des gisements de nos chantiers et en vue de proposer des solutions constructives eco-responsables.

R-USE a ouvert une antenne bordelaise, et nous menons avec Nobatek inef4 un projet de recherche sur la filière de réemploi de bois structurel en Nouvelle Aquitaine.


 

RE-STORE

Re-store est un collectif basé au 112, site géré par le Woma, à l’Orfèvrerie à St Denis. Il regroupe des architectes, ingénieurs, designers, makers et artisans, tous acteurs de l’économie circulaire et du réemploi avec une vision commune sur l’éco-conception, l’architecture et l’ingénierie frugale, low tech dont l’empreinte carbone est réduite.
En réunissant leurs compétences et expertises, leur objectif est de lancer des expérimentations et développer des projets et solutions constructives à partir de matériaux de réemploi.

Sur la filière bois, qui est l’axe de développement premier, Re-store offre des solutions agiles et clés en main grâce au fait qu’il couvre une large chaîne de valeurs : captation des gisements, stockage, prototypage, transformation et mise en oeuvre.

Ils sont membres de re-store:

 

Clients / Partenaires

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!

Share